Marseille 6 Mazargues
Circonscription
Bouches du Rhône
 

Faites des fables

jeudi 2 décembre 2021

L’année 2021 marque le 400e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine. À cette occasion, le ministère en charge de l’Éducation nationale a organisé un grand concours national de rédaction et d’illustration de fables, du primaire au lycée : Fête des Fables, faites des fables.

Les élèves de CM2 de l’école élémentaire Breteuil se sont prêtés au jeu. Leur fable Le paon harceleur figure parmi les 3 lauréats nationaux dans la catégorie Ecole. C’est avec une grande fierté qu’ils se sont vus remettre une médaille de la Monnaie de Paris à l’effigie de Jean de la Fontaine accompagnée d’une lettre de félicitations du Ministre de l’Education Nationale.
Leur production figure dans le recueil des lauréats.

Le paon harceleur

Dans une basse-cour, un paon se pavanait.
L’oiseau aimé des Dieux se faisait admirer,
La volaille méprisée, devant lui, s’écartait.
« Je suis beau, gracieux, élégant et parfait ! »
Pensait sa majesté à la queue déployée.
Dans un coin de la cour, la pintade papotait,
Entourée d’animaux, avec eux elle jouait.
On riait, on twittait, les selfies circulaient…
Le paon rendu jaloux par toutes ces amitiés,
Se mit à réfléchir : il fallait se venger !
Il lança la rumeur : la pintade était sotte,
Peu digne de confiance, une tête de linotte !
Au plumage poussiéreux, elle ne peut pas voler !
Criaillant et brayant, elle ne sait pas chanter !
Les autres animaux aussitôt s’esclaffèrent,
Dans la brèche entrouverte, le suivirent et chantèrent
Tous ensemble à leur tour avec lui, se moquèrent :
Les grenouilles coassèrent : elle n’a jamais volé !
Le cochon dans sa bauge de boue l’éclaboussait
Les poules tournèrent la queue, éloignèrent leurs poussins.
Le coq se trouvant chic, la regarda hautain.
« Tu ne sais pas sauter ! » s’indignèrent les lapins
Et l’âne fut heureux d’en trouver une plus bête …
La pintade attristée s’embrouilla dans sa tête :
« Je suis, comme ils le disent, quelqu’un sans intérêt,
Je suis une inutile… » Elle errait hébétée.
Elle perdit l’appétit et le sens de la vie.
« Il est temps d’en finir ! » Elle partit dans la nuit.
Au fond du puits du bouc, elle alla se jeter,
Dans ce lieu habité par une âme abusée…

Malgré nos différences, nous sommes tous égaux !
Et comme le disait le poète Boileau :
« Le mal qu’on dit d’autrui, ne produit que du mal … »
Harceler, insulter, cela n’est pas banal.
 
Circonscription de Marseille 6 Mazargues – Rue Paul Lucchesi - 13010 Marseille – Responsable de publication : M. MEBAREK, IEN de la circonscription
Dernière mise à jour : lundi 30 janvier 2023 – Tous droits réservés © 2008-2023, Académie d'Aix-Marseille